se reconstruire apres une rupture

Se reconstruire après une rupture …

Je sors d’une discussion avec un des mes meilleurs amis. Très sincèrement, je ne connais pas de mec plus intelligent. Pendant longtemps, il a eu une trajectoire de vie qui aurait fait envie à beaucoup de monde : un très bon niveau d’études (diplômé d’une des meilleurs écoles d’ingénieurs françaises), un parcours professionnel assez exemplaire et très bien payé dans la finance, qui l’a emmené à Londres, Paris, et New-York. Une femme amoureuse, très sympa, et jolie, et de beaux enfants !

Ce mec donnait l’impression d’avoir une belle vie.

Et puis un jour, sa femme l’a quitté.

Je ne vais pas m’étendre sur les raisons de cette rupture, ce n’est pas le sujet, mais en tant qu’ami, je peux vous témoigner qu’il a vraiment morflé.

 Se reconstruire après une rupture ?

Cela arrive à beaucoup me direz vous, « c’est triste mais c’est la vie ». C’était aussi mon avis. Mais quand ça arrive à un proche, quand vous voyez votre ami souffrir, lui dire « C’est triste, mais c’est la vie », c’est assez léger face à sa douleur.

Comme tout ami sincère, j’ai essayé de l’accompagner, de l’aider à ma manière. Pour moi, c’était surtout de l’écoute, et quelques humbles conseils d’ami pour l’aider à se reconstruire

Aujourd’hui, plus de 2 ans après une rupture et un gros travail personnel, il va vraiment mieux, très bien même. Et il m’a expliqué quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie, et c’est quand il l’a réalisé qu’il a pu commencer à se reconstruire :

“Quand un pilier de ta vie casse, si tu n’as pas d’autre pilier solide sur lequel t’appuyer, tu tombes.”

Relisez bien cette phrase :

« Quand un pilier de ta vie casse, si tu n’as pas d’autre pilier solide sur lequel t’appuyer, tu tombes. ».

2 ans de travail personnels résumés en une phrase. Il m’a raconté ça, tranquille, après une pause déjeuner sympa, juste avant de reprendre le travail. Et pourtant, quelle puissance dans cette phrase !

Cette petite phrase est pleine de sens pour beaucoup d’entre nous : énormément de personnes ont une vie qui s’appuie sur un seul pilier.

 Une rupture, c’est un pilier qui casse. Sans autre pilier, c’est difficile de se reconstruire

Pour certains, le seul pilier, c’est le travail : ils consacrent leur vie au travail, c’est leur raison d’être.

Pour d’autres, le seul pilier, c’est la famille : toute leur vie tourne autour de leur famille, leur conjoint(e), leurs enfants. C’est ça qui compte.

Mon ami, son pilier, c’était sa femme. Toute sa vie d’adulte, il l’avait construite pour sa femme. Il était éperdument amoureux d’elle, il n’y a que ça qui comptait.

Et quand sa femme l’a quitté, il n’avait pas d’autre pilier sur lequel s’appuyer. Dans ce contexte, quelle difficulté pour se reconstruire après une rupture !

Comme un tabouret à un seul pied : le pied a cassé, il est tombé

Le travail n’était pour lui pas un second pilier : son job ne le passionnait pas vraiment. Et pas d’activité personnelle, de passion, qu’il avait cultivée au fil des années. Et son erreur a sûrement été là.

Il est tombé. Très bas. Et la plupart des conseils sur internet étaient nuls. Pour se relever, se reconstruire, il a mené un long travail personnel, d’introspection. Son objectif principal a été clair : se construire SON pilier. Assez atypique, mais vraiment pertinent. Ça n’a pas été facile, mais il y est arrivé : il s’est construit SON pilier. Un pilier qui ne dépend pas des autres, un pilier qui ne cassera que si LUI le décide.

Je ne peux pas vous révéler ce pilier (c’est un secret d’ami !), mais ce que je peux vous dire, c’est que tout le monde n’aura pas le même pilier. La réponse est en chacun de nous : certains vont s’appuyer sur un loisir très fort (artistique, sportif), d’autres vont s’impliquer dans une association caritative. Pour d’autres encore, ce seront les enfants.

se reconstruire après une rupture

Un pied est cassé…mais la chaise est encore debout..grâce aux autres piliers !

 Plusieurs piliers !

Et maintenant qu’il a définit SON pilier, celui qui lui ressemble, qu’il a choisi, il est prêt à construire d’autres piliers. Un nouveau pilier professionnel, et sans doute un nouveau pilier affectif. Ça y est, il peut se reconstruire après une rupture !

Que retenir de son histoire ?

  • Bonne nouvelle ! Il est possible de se reconstruire après un événement douloureux, aussi destructeur soit-il.
  • N’avoir qu’un seul pilier dans sa vie est DANGEREUX. Si vous consacrez votre vie entière à votre travail, méfiez-vous. Comment réagirez-vous le jour où vous le perdrez ? Si comme mon ami, le sens unique de votre vie, c’est votre conjoint(e), méfiez-vous : personne ne la souhaite, mais la séparation, cela n’arrive pas qu’aux autres.
  • Construisez vous PLUSIEURS piliers solides. Par exemple : un pilier familial, un pilier professionnel, un pilier personnel.
  • Le pilier PERSONNEL est très important : il ne dépend de personne d’autre que vous, il est donc quasiment impossible de le casser.

Je ne sais pas vous, mais moi, je connais très bien mes propres piliers. Et je peux vous assurer qu’il y en a plusieurs, et que certains sont personnels. Et vous ?


Gratuit : 7 jours de coaching ! Ebook

Inscrivez vous GRATUITEMENT au Coaching-Emploi pour les 7 prochains jours et découvrez la formule M.A.G.I.Q.U.E, pour trouver un job de rêve les doigts dans le nez.
Ça commence TOUT DE SUITE par un guide détaillé, puis je vous guide pendant 7 jours :



About The Author

Chris - JobTrouveur

Je suis Chris, coach en recherche DU job. Mon talent : me faire recruter. Sur JobTrouveur.com, je donne des conseils pour ceux qui cherchent LE job qui leur convient VRAIMENT.

Leave A Response

* Denotes Required Field