Recherche d’emploi : Mentir, c’est Mourir !

S’il vous arrive de pipeauter à l’entretien, vous faites une grosse erreur. Lisez cet article

Sandrine est une amie chargée de recrutement en entreprise. Des candidats, elle en voit plusieurs pas jour. Il lui arrive de tuer un candidat. Explications.

Mentir, c’est mourir

Quand elle fait passer un entretien, la première question que se pose Sandrine intérieurement est : “Est-ce que le candidat lui raconte la vérité” ?. Pas facile de répondre à cette question, car le candidat est là pour se présenter sous son meilleur jour. De là à inventer des choses, il n’y a qu’un pas.

LA QUESTION QUI TUE

La technique de Sandrine est infaillible : sur un centre d’intérêt évoqué par le candidat, elle pose une question précise, à laquelle seul un initié pourra répondre.

Un jour, un candidat lui a dit qu’il était fan de rugby, elle lui a posé la question : “qui est Nicky Little” ? (Vous ne le connaissez pas ? Moi non plus. Mais un amateur de Rugby le connait forcément : c’est un joueur fidgien au palmarès impressionnant). Le pauvre candidat n’avait pas la réponse, en fait, il ne fait pas de sport, mais il se sentait obligé d’en mettre un, et on lui avait dit de mettre un sport collectif…

Elle l’a tué sur place (façon de parler !). L’entretien s’est vite terminé et le candidat n’a pas été sélectionné.

Vous la trouvez dure ? Pas moi. Car autre chose de bien plus important se joue.

IL N’Y A PAS DE PETIT MENSONGE

Ce qui se joue quand quelqu’un découvre que vous mentez, c’est LA CONFIANCE.

La confiance est quelque chose qui est difficile à acquérir, cela prend du temps, surtout dans le monde professionnel. Et si vous mentez et que votre interlocuteur s’en rend compte, il ne vous croira plus, même quand vous dites la vérité.

Et il a raison. Sandrine m’a dit : “Ce candidat m’a pipeauté une fois. Qui me dit qu’il ne m’a pas pipeauté sur le reste de son CV ? Qui me dit qu’il ne pipeautera pas ses collègues en entreprise ? Non, ce gars n’est pas digne de confiance, tant pis pour lui.”

MEFIEZ VOUS DES CONSEILS FACILES

Personnellement, je dirais qu’environ 70% des candidatures comportent des mensonges. C’est ENORME. Et à votre avis, pourquoi sommes nous dans cette situation ? Tout simplement parce que tout le monde l’encourage. En particulier certains qui se disent “spécialistes du recrutement”. Alors évidemment, ils ne prononceront pas le mot “mentir”, mais ils vous feront comprendre que c’est “toléré”.

Voici ce que je dis systématiquement à ceux que j’accompagne dans la recherche d’emploi : “Présentes toi sous ton meilleur jour, MAIS ne ment JAMAIS“. N’oubliez jamais ça.

En synthèse :

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Quand vous vous dites amateur d’un sujet, pesez bien vos mots. Le recruteur peut vérifier.
  • Il n’y a pas de petit mensonge. Si vous mentez “un peu” et que le recruteur s’en rend compte, vous serez dans la catégorie des menteurs. Point.
  • Ce qui se joue, c’est la CONFIANCE. Et on ne bossera pas avec quelq’un qui n’est pas digne de confiance, aussi talentueux soit-il.
  • Méfiez vous des conseils faciles, surtout provenant de personnes qui n’appliquent pas leurs conseils à eux même 

De mon côté, je passe beaucoup de temps à expliquer à ceux qui cherche LE job qui leur convient VRAIMENT que le mensonge tue tout le monde. Je rencontre même des personnes qui se mentent à elles même, c’est à dire qu’elles sont dans un métier “par défaut”, qu’elles n’ont pas vraiment choisi. Ces personnes sont particulièrement friantes de la formation “Comment trouver votre Trésor Personnel”, car elles ont l’occasion de se poser, et de définir vraiment ce qu’elles ont envie de faire.

Bon chemin !

Credit Photo


Gratuit : 7 jours de coaching ! Ebook

Inscrivez vous GRATUITEMENT au Coaching-Emploi pour les 7 prochains jours et découvrez la formule M.A.G.I.Q.U.E, pour trouver un job de rêve les doigts dans le nez.
Ça commence TOUT DE SUITE par un guide détaillé, puis je vous guide pendant 7 jours :



About The Author

Chris - JobTrouveur

Je suis Chris, coach en recherche DU job. Mon talent : me faire recruter. Sur JobTrouveur.com, je donne des conseils pour ceux qui cherchent LE job qui leur convient VRAIMENT.

6 Comments

  • Leoh

    Reply Reply 3 octobre

    Bonjour Chris,

    Excellent article, je découvre ton blog grâce à un autre Chris (enquetedejob.com). Il semble qu’un Chris peut en cacher un autre 🙂

    Mentir sur ces loisirs est assez courant, c’est pourquoi je ne pose pratiquement jamais de questions aux candidats sur leurs hobbies.

    Cela m’importe assez peu qu’ils disent être passionnés de rugby alors qu’ils n’y connaissent rien. On le sait, les loisirs sont souvent là pour faire joli. Ce qui y est mentionné pèse assez rarement sur la décision de recruter ou non un candidat (du moins dans mon expérience personnelle).

    Par ailleurs et pour reprendre ton exemple, je pense qu’on peut être amateur de rugby sans pour autant connaître un joueur fidjien! Beaucoup sont fans et se “contentent” de supporter leurs équipes locales ou nationales.

    Cela dit, ce qui m’importe réellement ce n’est pas leurs loisirs, c’est leurs compétences. Je préfère “tuer” les candidats sur cet aspect, car c’est ce qui va renforcer ou mettre en péril l’activité de mon entreprise. Alors qu’ils mentent sur le rugby ou un autre loisir est selon moi assez dérisoire. Mieux vaut recruter un faux fan de rugby compétent qu’un vrai fan incompétent.

    Je chipote un peu, mais d’une façon générale, je te rejoins complètement: mentir revient à dire au recruteur: cette candidature s’auto-détruira après mon départ 🙂

    J’apprécie la qualité de tes articles, j’espère que ta formule M.A.G.I.Q.U.E. va se dépêcher de sortir de ton chapeau^^. Je pense que beaucoup en ont besoin. Je vois régulièrement des demandeurs d’emploi sans stratégie et c’est un vrai problème!

    Leoh, entrepreneur et demandeur d’emploi professionnel:)

    • Chris

      Reply Reply 3 octobre

      Bonjour Leoh. Merci pour tes compliments ! Ravi que Chris d’enquetedejob.com t’ait fait venir ici !
      Effectivement, on peut être fan de son club local sans connaitre un joueur international fidjien. La discussion entre le recruteur et le candidat est aussi faite pour se comprendre, et le candidat est libre d’argumenter en ce sens.
      Mais mentir est suicidaire (même sur ses loisirs). Personnellement, je prone la tolérance 0 sur les mensonges, car c’est sa crédibilité qui se joue.
      Patience pour la formule M.A.G.I.Q.U.E ! Si tu connais des gens interessés, dire leur de s’inscrire sur la liste d’attente !

  • Jacques

    Reply Reply 2 octobre

    Enfin des conseils sensés dans la jungle du recrutement ! Cela fait des années que j’observe le monde du recrutement et les consultants qui vont avec, et très souvent, je suis mal à l’aise avec les conseils qui visent à se donner une image fausse de soi. Merci de rétablir la vérité : il ne faut PAS mentir à l’entretien !

Leave A Response

* Denotes Required Field