Quitter Paris

Quitter Paris pour la province – les 5 pièges à éviter :

Review of: Quitter Paris
Article:
Isabelle

Reviewed by:
Rating:
4
On 2 avril
Last modified:7 septembre

Summary:

Excellent article. Au moins, on est prévenu !

Vous en avez marre de vivre à Paris, et voulez partir vivre ailleurs ? Quitter Paris pour la province, changer de vie, c’est possible, mais il y a 5 pièges dans lesquels il ne faut pas tomber. Les voici

(Nota : La presse a relayé ce point de vue)

 Je rencontre TRES SOUVENT des personnes qui travaillent à Paris et qui en ont assez. Assez des prix de l’immobilier. Assez du métro-boulot-dodo. Assez d’une qualité de vie insuffisante. Assez de ne vivre que pour leur job. C’est ce que confirme une étude Cadremploi : 86% des cadres d’Ile de France pensent à quitter Paris. Je trouve cela très sain. Mais il y a un mais.

Quitter Paris :  Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Et oui, c’est comme les bonnes résolutions : beaucoup aimeraient quitter Paris mais la plupart ne le font pas. Parmi tous ceux que j’ai rencontré ces dernières années, certains ont réussi leur projet, d’autres non. Et les erreurs sont souvent les mêmes. Du coup, j’ai établi les 5 pièges dans lesquels il ne faut pas tomber.

Piège n°1 : Idéaliser sa nouvelle vie

Vous avez remarqué qu’on pense souvent que l’herbe est toujours plus verte ailleurs ? Que le voisin a une plus belle vie que la sienne ? Et bien ce n’est pas vrai : le monde idéal dans lequel vous vous projetez n’existe pas. Changer de vie pour viser mieux, oui. Mais changer pour viser le paradis, vous allez surement être déçu. Soyez donc réaliste par rapport à votre situation : votre vie comporte des points positifs et des points négatifs. Mais tout n’est pas noir (parole d’ancien parisien). Ne croyez pas que quitter Paris règlera tous vos problèmes.

Piège n°2 : Agir sur un coup de tête

Je connais quelques personnes qui ont décidé de quitter Paris et leur job parisien sur un coup de tête. N’ayant pas préparé leur mobilité, la plupart se sont retrouvés désoeuvrés dans leur nouvelle région… et beaucoup sont revenus à Paris. Donc, préparez votre projet à l’avance.

Piège n°3 : Écouter ses parents

Cette remarque ne plaira pas aux parents… Honnêtement, la plupart des parents, parce qu’ils aiment leurs enfants, les souhaitent en sécurité . Et donc leur conseillent de faire des choix “sans risque”. Et cela ne veut pas dire qu’ils ont raison. Si vous voulez choisir votre vie, vous allez devoir prendre un minimum de risques…et cela ne plaira pas à vos parents !

Piège n°4 : Etre irréaliste sur sa recherche d’emploi

Vous êtes consultant en stratégie chez McKinsey depuis 10 ans, et vous voulez partir vivre dans le Larzac ? Il va falloir changer métier. C’est aussi simple que ça : certains métiers sont très “parisiens”, et on ne trouve pas facilement l’équivalent ailleurs. Exemple ? Bosser pour le siège d’une banque; Travailler dans les médias (journaliste…), travailler pour un ministère, etc… Tous ces métiers n’ont pas vraiment leur équivalent dans une ville de province. Et je connais beaucoup de personnes qui galèrent car elles ne réalisent pas qu’elles auront du mal à trouver le même job. Donc passez tout en revue : votre job, votre salaire, et le potentiel du bassin d’emploi de la région que vous visez. Il peut y avoir des belles opportunités : A Toulouse, on ne fait pas de voiture… mais on fait des avions ! A Nice, il n’y a d’industrie… mais il y a du tourisme !

Piège n° 5 : Attendre

Celui là, c’est le pire. Autant il ne faut pas agir sur un coup de tête, autant je ne crois pas aux projets à 5 ans. Si vous êtes vraiment décidé à quitter Paris, il faut que ce soit effectif dans maximum 1 à 2 ans. Sinon vous ne le ferez pas. Votre premier ennemi, c’est vous même ! L’action, c’est ce qui différencie une envie d’un véritable projet. Donc, agissez. Et plus vous êtes jeune, plus ce sera facile de changer de vie !

Pour résumer

Quitter Paris : Les 5 pièges dans lesquels il ne faut pas tomber :

  • Piège n°1 : Idéaliser sa nouvelle vie
  • Piège n°2 : Agir sur un coup de tête
  • Piège n°3 : Écouter ses parents
  • Piège n°4 : Etre irréaliste sur sa recherche d’emploi
  • Piège n° 5 : Attendre

Bref, j’encourage tous ceux qui veulent quitter Paris à le faire. Mais pas n’importe comment et pour de bonnes raisons. Et vous ?

Quitter Paris et changer de vie

Trouver un job hors de Paris

 

Credit photo

Excellent article. Au moins, on est prévenu !

Gratuit : 7 jours de coaching ! Ebook

Inscrivez vous GRATUITEMENT au Coaching-Emploi pour les 7 prochains jours et découvrez la formule M.A.G.I.Q.U.E, pour trouver un job de rêve les doigts dans le nez.
Ça commence TOUT DE SUITE par un guide détaillé, puis je vous guide pendant 7 jours :



About The Author

Chris - JobTrouveur

Je suis Chris, coach en recherche DU job. Mon talent : me faire recruter. Sur JobTrouveur.com, je donne des conseils pour ceux qui cherchent LE job qui leur convient VRAIMENT.

7 Comments

  • Zaks

    Reply Reply 1 août

    Bonjour,
    En ce qui me concerne, je veux absolument retourner à Paris. Cela fait maintenant 5 ans…J’y ai vécu, et je sais à quoi m’en tenir, avec toutes les contraintes, d’autant plus que j’y retourne très souvent, rendre visite à mes amis.
    Normalement, le bassin d’emploi y est plus développé, mais la concurrence y est également. Ce n’est pas à défaut d’avoir essayé, mais j’espère y arriver un jour, même s’il faut procéder autrement. Peut être en changeant de travail, pourquoi pas. Le soucis dans ce cas sera la reconversion, car en France, sans avoir fait minimum de formation, personne ne vous prendra. L’autre moyen sera de créer son propre emploi. Le risque en vaut la chandelle. En même s’il faut patienter encore un peu, je m’obstine à y retourner. Du coup, je pense que c’est un projet qu’on ne fait pas à la légère, et qui peut donc prendre plus qu’un ou deux ans, sans qu’on reste sans rien faire.
    Merci de votre attention.
    Le blog est très sympa, avec des conseils de bon sens, il n’y a plus qu’à appliquer!!!

  • nicolas

    Reply Reply 20 avril

    bonjour moi je souhaite partir vivre dans le Morbihan ( secteur de vannes) que en pensez vous , je suis magasinier pièces detachéés

  • Pierre Denier

    Reply Reply 8 septembre

    Bonjour et merci pour cet article !
    J’ai répertorié mes 30 bonnes raisons d’avoir quitté Paris dans cet article : http://www.conseil-emploi.net/2013/05/mes-30-bonnes-raisons-davoir-quitte.html peut-être cela pourra t-il éclairer certains de vos lecteurs.
    Mais entre nous, la vraie question de fond derrière l’idée d’un changement géographique est celle ci : que voulez-vous faire de votre vie ? … que voulez-vous ? Une question simple en apparence et pourtant au coeur de la réflexion …
    A bientôt
    Pierre

  • Guilhem

    Reply Reply 26 février

    C’est pas à Nice que vous trouverez du tourisme!! Et la mentalité est pire qu’à Paris.

    • Bonjour Guilhem, la Côte d’Azur est quand même plus connue pour son soleil, sa mer, et ses oliviers que pour ses pharmacies.

    • Laurent

      Reply Reply 15 novembre

      Archétype même du parisien jamais contenté.
      Si vous et votre fameux émoi pour les “provinces” étiez restés chez vous, nul doute que la côte d’azur pourrait exhiber une meilleure mentalité.
      Arrêtez de jouer les petits bobos campagnards en mal du pays, voici la réelle erreur à éviter.
      À bon entendeurs.

      • Bonjour Laurent et merci pour votre commentaire. Du coup, je n’ai pas compris votre point de vue. Prenons un exemple : si je souhaite partir vivre à Quimper et quitter Paris (que j’en soit originaire ou non), que me conseillez-vous ? De “rester chez moi”, ou plutôt de le faire avec la volonté de comprendre, de s’intégrer, et en veillant à rester humble et modeste ?

Leave A Response

* Denotes Required Field