Femme cherche du travail

Femme cherche du travail

Dans une recherche d’emploi ou un bilan professionnel, j'ai remarqué un truc : les femmes et les hommes ne se comportent pas de la même manière ! J'ai hésité à en parler mais c’est plus fort que moi : Depuis le temps que j’accompagne des personnes dans leur orientation professionnelle, j’ai appris à « détecter » des tendances de comportement, au premier contact.

Une femme cherche du travail de manière différente d'un homme

Bien sûr, c'est délicat de généraliser. Tout le monde ne se comporte pas la même manière. Mais il y a clairement une tendance : une femme qui cherche du travail est souvent très disciplinée et organisée. Tandis qu'un homme qui cherche du travail est beaucoup moins rigoureux. Et chaque comportement a ses vertus et des limites :

L'homme qui cherche du travail

L'homme qui cherche du travail est « cool ». Un peu trop peut-être. En apparence, il est confiant. Sa recherche d’emploi ? 3 candidatures bien ciblées quelques semaines avant sa disponibilité, ça devrait suffire (et encore, il pense qu’il est LARGE !). Une fois les 3 candidatures envoyées, il va….attendre. C’est la méthode « je croise les doigts ». Ben oui, quand le recruteur verra sa candidature, il sera tellement impressionné, qu’il s’empressera de l’appeler, pour lui dérouler le tapis rouge. Ben voyons. Et puis. Et puis il y la vraie vie. La vraie vie, c’est qu’il y a au moins une chance sur 2 que sa candidature n’ait aucune réponse s’il ne relance pas. D’abord, il trouvera ça scandaleux. Et puis il commencera à flipper de n’avoir aucun résultat. S’il sait se remettre en question, peut-être qu’il changera de comportement. Peut-être… Sa qualité en revanche : quand il aura une opportunité qui l’intéresse vraiment, il saura y mettre les bouchées double pour obtenir ce qu’il veut ! Quand un homme cherche du travail, c'est un gentil boulet qui croise les doigts.

Vous êtes un homme et vous trouvez que cette description va trop loin ? Peut-être…ou peut être pas. Ce qui est sûr, c'est que c'est très différent d'un femme. Vous allez voir.

Femme cherche du travail

La femme qui cherche du travail

Dans une recherche d’emploi, la femme qui cherche du travail est en mode « bulldozer ». C’est à dire qu’elle va dérouler un plan d’action de général d’armée pour arriver à ses fins. Elle commence à chercher 6 à 9 mois avant sa disponibilité, est inscrite sur TOUS les moteurs de recherche d’emploi, a son CV à jour sur TOUS les réseaux sociaux professionnels, envoie 20 candidatures par semaine, et applique les conseils qu’on lui donne A LA VIRGULE PRES. Le mode Bulldozer je vous dis. Et quand cela n’est pas surdimensionné, cette énergie est une vraie qualité ! Car pour arriver à ses fins, il faut de l’action. Mais cela ne marche que quand cette énergie se fait dans la bonne direction.

Et c’est là que, parfois, le bas blesse.

La femme qui cherche du travail ne sait pas toujours trop ou elle va. Elle cherche un projet professionnel qui a du sens, dans lequel elle s’épanouira vraiment. Elle est sensible à une vie professionnelle qui respecte ses choix de vie, mais a du mal à transformer ses désirs et ses choix en projet professionnel, dans lequel elle saura se mettre en avant. Elle se pose beaucoup de questions, et a peu réponses, ce qui la désempare. Quand une femme cherche du travail, c'est un BullDozer incertain.

Vous êtes une femme et vous trouvez que cette description est caricaturale ? Vous avez raison. Mais honnêtement, il y a un peu de vrai, non ?

Conclusion :

  • OUI cet article est un peu caricatural
  • OUI tous les hommes ne sont pas des « gentil boulets » qui croisent les doigts. Quand un homme cherche du travail, il n'est pas forcément comme ça
  • OUI toutes les femmes ne sont pas des Bulldozers incertains. Quand une femme cherche du travail, elle n'est pas forcément comme ça.

Mais reconnaissez qu'il y a du vrai ! A tel point que quand je rencontre un homme, je le teste systématiquement sur son implication, et pour une femme, je m’assure qu’elle a les idées claires sur son projet et ses motivations. Et parfois j’ai tort d’avoir des a priori… parfois 😉

PS : Et si avant de chercher un travail, vous commenciez pas trouver votre Trésor Personnel ?

 


Gratuit : 7 jours de coaching ! Ebook

Inscrivez vous GRATUITEMENT au Coaching-Emploi pour les 7 prochains jours et découvrez la formule M.A.G.I.Q.U.E, pour trouver un job de rêve les doigts dans le nez.
Ça commence TOUT DE SUITE par un guide détaillé, puis je vous guide pendant 7 jours :



About The Author

Chris - JobTrouveur

Je suis Chris, coach en recherche DU job. Mon talent : me faire recruter. Sur JobTrouveur.com, je donne des conseils pour ceux qui cherchent LE job qui leur convient VRAIMENT.

2 Comments

  • Bonnie

    Reply Reply 6 juin

    Bonjour,

    Je suis assez d’accord avec le côté “bulldozer incertain”. je pense, sans faire dans les poncifs, que les femmes sont élevées dans le fait qu’elles ne doivent pas trop avoir confiance en elles et que si elles veulent quelque chose, il ne faut pas trop rêver l’obtenir non plus.
    Il y a une différence de comportement des parents au sein d’une fratrie entre les fils et les filles.
    Une femme se doit de rester modeste, et de faire profil bas, donc elle a toujours plusieurs “plans” en tête (genre hypothèse haute / irréaliste et hypothèse basse).

    Sinon, il y aurait un article à faire sur la différence d’attitudes des candidats en entretien. Pour en avoir fait passer, j’ai compris beaucoup de choses sur les hommes et les femmes. Ca a été une révélation.

  • sonia

    Reply Reply 9 mars

    cher Chris,
    j’avoue que ton article m’a fait sourire car je dois bien avouer que je suis moi même en mode bulldozer incertaine 🙂
    bien vu.
    espérons que je parviendrai à canaliser tout cela prochainement
    bravo pour ton travail

Leave A Response

* Denotes Required Field