Emploi : Faut-il coucher le premier soir ?

La recherche d’emploi, c’est comme draguer. Il y a des trucs qui marchent du tonnerre et des trucs de loosers. Lisez cet article.

“C’est stratégique, c’est pas trop mon truc”. C’est ce que m’a répondu une personne à qui j’expliquais comment utiliser son réseau pour trouver un job. Pour lui expliquer que ce n’est pas si compliqué que ça, j’ai fait 2-3 comparaisons un peu osées : Rechercher un emploi / Rechercher une petite amie

Imaginez : vous êtes un homme, vous êtes seul, et vous aimeriez rencontrer une fille canon. Pour rencontrer quelqu’un il y a plusieurs manières. Comme pour chercher un emploi.

Monster, le Meetic de la recherche d’emploi

Première technique : postuler à des offres publiées sur des moteurs de recherche. Et là, c’est pénible pour tout le monde : le recruteur sait d’avance qu’il va recevoir plusieurs dizaines de candidatures, en sélectionner 10, et faire une proposition à 1. La galère quoi. Côté candidat, il sait que ce sera super dur de se démarquer. Sur Meetic, c’est pareil, malgré quelques critères de recherche, il y a tout et n’importe quoi, et rencontrer l’âme soeur relève du défi

Meetic et Monster, même combat.

Les Salons Emploi, du speed dating à la sauce professionnelle

Autre technique : se pointer à un salon emploi, et faire les stands de recruteurs, un par un un, en espérant accrocher. La technique est plus efficace, car vous avez un contact direct, mais il faut auparavant avoir ciblé un salon sur un thème particulier (Métiers de l’Informatique, Métiers du Commerce,…), pour avoir des interlocuteurs intéressant. Mais ce n’est que le début de l’aventure…

Salons de l’emploi et Speed Dating, même combat.

Aborder dans la rue, ça marche ?

Certains n’hésitent pas à draguer directement dans la rue. “Bonjour Mam’zelle, zêtes charmante vous savez ?”. J’ai jamais trop compris pourquoi il y en a qui font ça, parce que ça foire à tous les coups. Pourquoi ? Parce qu’on est étranger l’un pour l’autre, et que ce que veut le mec se voit gros comme une maison. Donc il se fait jeter. Dans une recherche d’emploi, c’est pareil. Si vous abordez un recruteur qui ne vous connait pas, et qui n’a pas vérifié que vous correspondez un minimum à ses critères, vous avez toutes les chances de vous faire jeter.

Aborder des inconnus sans accroche crédible, c’est foireux

La solution : draguer ses amis ?

Regardez tous les couples autour de vous. Où se sont-ils rencontrés ? Bien sûr, vous en trouverez quelques uns qui se sont rencontrés sur Meetic ou en Speed Dating. Mais franchement, ce n’est pas la majorité. La majorité se sont rencontrés de manière fortuite, sur un lieu “commun”. Pendant les études, à une soirée d’amis communs, au travail… les exemples ne manquent pas, et ils ont tous un point commun : la rencontre a eu lieu dans un milieu de confiance. C’est aussi bête que ça. De fait, il y avait une confiance par défaut qui était établie, parce que les 2 personnes faisaient les mêmes études, ou à un soirée d’amis communs, elles n’étaient pas complètement étrangères au départ. Dans une recherche d’emploi, c’est pareil : si vous avez dès le départ un point commun avec le recruteur, ça facilite les choses. Vous avez la même formation ? Foncez ! Vous avez travaillé pour la même entreprise ? Foncez ! Vous avez la possibilité d’être introduit par une connaissance commune ? Foncez !

Avant d’aborder, trouvez des points communs

Pour conclure, rendez service. Gratuitement.

Il n’y a pas de secret. Celui qui cherche à tout prix une copine est perdant dès le départ. Parce que c’est gros comme une maison. En revanche, s’il rend service (aider à un déménagement, faire les courses ensemble pour une soirée, organiser un cadeau commun ou des des vacances…), il rencontre des personnes, tisse des liens de confiance, désintéressés au départ. Et qui sait, peut-être y a-t-il l’âme sœur dans les personnes qu’il rencontre ? Dans une recherche d’emploi, c’est pareil. C’est à force de rencontres désintéressées qu’on se tisse un réseau de contacts, et d’informations. C’est ce qu’on appelle le marché caché : la majorité des postes sont pourvus sans qu’une offre d’emploi ne soit publiée. Elles sont pourvues par le “réseau”, le bouche à oreille.

Vous trouverez certainement l’âme sœur dans un milieu de confiance

Alors, faut-il coucher le premier soir ?

Là, c’est vous qui voyez. Il n’y a pas de comparaison stricte par rapport à une recherche d’emploi. Simplement, je dirais qu’un recrutement est une première étape qui aboutit à une période d’essai. Comme en amour. Et la confiance se tisse petit à petit. Donc ne croyez pas que tout est gagné parce que vous avez conclu : au contraire, c’est le début d’une longue aventure !

Emploi -Coucher

Crédit photo

 


Gratuit : 7 jours de coaching ! Ebook

Inscrivez vous GRATUITEMENT au Coaching-Emploi pour les 7 prochains jours et découvrez la formule M.A.G.I.Q.U.E, pour trouver un job de rêve les doigts dans le nez.
Ça commence TOUT DE SUITE par un guide détaillé, puis je vous guide pendant 7 jours :



About The Author

Chris - JobTrouveur

Je suis Chris, coach en recherche DU job. Mon talent : me faire recruter. Sur JobTrouveur.com, je donne des conseils pour ceux qui cherchent LE job qui leur convient VRAIMENT.

1 Comment

  • Anne Martin

    Reply Reply 22 janvier

    Gonflé, mais tellement vrai ! Je n’avais jamais pensé à faire le parallèle. Cet article est top, du coup, je l’ai partagé ! Merci !

Leave A Response

* Denotes Required Field